hellooo !

Connexion à votre Espace Transparence Welcome back !
MOT DE PASSE OUBLIÉ ?

Choisir son bureau de contrôle : 10 critères incontournables !

Retour au blog

Vous souhaitez effectuer vos contrôles réglementaires et vous ne savez pas quel bureau de contrôle choisir ?

Voici 10 points à vérifier avant de vous engager !

1. Le prix est-il ferme ?

Certains bureaux de contrôle proposent des prix d’appel attractifs.

Vérifiez-vous si des coûts additionnels apparaissent dans les conditions générales de vente ? Payez-vous des coûts supplémentaires pour un rapport délivré en format papier ? Votre bureau de contrôle réajuste-t-il la liste du matériel après son intervention ? Recevez-vous une facture des équipements sous contrats non contrôlés ? Une majoration à la première vérification est-elle facturée ? Recevez-vous une facture de la prestation en cas d’absence ou de décalage de rendez-vous ?

2. Mobiliser un salarié pour accompagner :

Devez-vous mettre à la disposition du contrôleur une personne habilitée ou qualifiée qui doit réaliser des manœuvres ? Pour exemple pour ouvrir une armoire électrique ou faire des essais en charges et manœuvrer vos équipements ?

3. Les rendez-vous sont-ils imposés ?

Le contrôleur passe t-il sans prévenir, envoie-t-il seulement un message pour prévenir de son passage ou prend-il rendez-vous avec vous par téléphone avant d’intervenir ?

4. Réactivité 

Le bureau de contrôle est-il capable d’intervenir dans la journée en cas d’urgence ? De vous envoyer un devis dans l’heure qui suit votre demande ?

5. Autorisations de travail :

Le bureau de contrôle technique a-t-il les autorisations nécessaires pour effectuer vos contrôles ? (agréments, certifications, accréditations COFRAC)

Retrouvez notre article dédié à l’importance de choisir un bureau de contrôle accrédité ici.

6. Les compétences et la polyvalence du contrôleur.

L’inspecteur technique qui va se déplacer chez vous est-il compétent dans plusieurs domaines d’activité afin d’optimiser les frais de déplacement et parler à un seul interlocuteur ? Pour exemple, peut-il contrôler le même jour vos installations électriques, vos appareils de levage et vos installations de gaz ?

7. Compte-rendu oral après visite :

À l’issue du contrôle, le vérificateur vous fera-t-il un compte-rendu oral détaillé sur sa visite pour vous informer de l’état de vos équipements ?

8. Certifications :

Le bureau de contrôle a-t-il fait certifié son système Santé sécurité (exemple : MASE), son système de management environnemental (exemple : ISO 14001) ? Est-il dans une démarche RSE ?

9. Espace client sur le Internet :

Votre bureau de contrôle met-il à votre disposition vos rapports, contrats, factures en ligne consultables à n’importe quel moment ? Vous fournit-il des outils informatiques pour faciliter la gestions de vos équipements et installations ?

10. En cas de litige…

Êtes-vous tenu de vous déplacer dans un tribunal de commerce éloigné de chez vous ? Le bureau de contrôle est-il facilement joignable ? Votre interlocuteur pourra-t-il prendre des décisions, répondre à une demande, résoudre un problème ?

Le critère de prix est souvent le critère de choix, pourtant si l’on ne fait pas attention, les surprises ne manquent pas et la note peut au final s’avérer plus salée et ne plus correspondre au budget initialement prévu.

Tous ces points passent souvent inaperçus quand on choisit son bureau de contrôle technique.

Pourtant lorsque l’on interroge les utilisateurs, ce sont ces 10 points de vigilance qui posent le plus problème et amènent les utilisateurs à changer de bureau de contrôle technique.